MEGAVALANCHE de l’Alpe d’huez 2013

Publié le 17 juillet 2013 - News,Résultats,section ENDURO

Apres la troisième manche des EWS des 2 Alpes, Yannick PONTAL a pris la direction de l’Alpe d’Huez pour la mythique Mégavalanche.

Retour sur cette course par yannick lui-meme :

Cette année le glacier est énorme, la station n’a pas vu cela depuis plus de 20 ans! Du mardi au jeudi, j’effectue les reconnaissances du parcours de la qualification et de la course du dimanche et je constate la grandeur du glacier !!!

glacier mega

Vendredi, jour des qualifications. C’est par vague de 100 pilotes que l’on s’élance sur le tracé d’une vingtaine de minutes. J’effectue un bon départ et me place de suite en seconde position. Arrivé dans la neige, je passe à l’avant et lâche mes concurrents. Pendant la moitié de la course je vais être en tête avant de voir le retour de Théo Galy, pilote pro chez Scott et actuellement dans le top 20 en coupe du monde. Il me double et me lâche rapidement, je parviens tout de même à lui reprendre un peu de terrain sur une partie physique mais il me remet une couche dans la dernière partie descendante avant l’arrivée. Je prends donc la seconde place de ma qualification et obtiens une place sur la première ligne pour la course du dimanche.
Dimanche matin levé 5h00 pour monter à 3300m au sommet du glacier. Sur la ligne je choisis l’option sécurité en me plaçant à droite sur la ligne.L’année précédente l’option « offensive » à gauche m’a couté un abandon au bout de 100 mètres.
9h00… »alaaarma » le départ est donné, je pars sans prendre de risque, un peu trop doucement car beaucoup de monde me double, j’évite un premier pilote au sol, je dois alors me déporter sur la gauche et là 2 autres pilotes sont au sol, je ne peux les éviter et je tombe. Là je ne lache pas le guidon pour repartir au plus vite mais malheureusement un concurrent arrive à fond derrière moi et sa roue me percute le bras droit. Je ressens une grosse douleur dans tout le bras. Je me dis que c’est peut être une grosse « béquille » et remonte sur le vélo. Je continue à descendre prudemment sur la neige mais je vois que je suis très loin, j’ai dans l’idée de finir tranquillement mais dès que j’arrive sur la terre, j’ai du mal à tenir le guidon, les vibrations me font très mal dans le bras et je commence à avoir des frissons dans la main. Je n’arrive plus à descendre, la douleur est trop forte. Dans un passage technique, il y a du monde, je m’arrête. Un commissaire vient me voir, il remonte ma manche, mon bras a gonflé et j’ai du mal à bouger mes doigts. Il craint la fracture et décide de me faire évacuer par hélicoptère.

mega 1

 

mega helico

Direction le centre médical pour effectuer des radios. Malgré une très forte douleur, il n’y a pas de fracture visible. J’ai un gros hématome qui part du coude jusqu’en dessous de l’épaule. Résultat: pendant 1 semaine anti-douleurs, anti-inflammatoires, glace et nouvelle radio de contrôle en milieu de semaine.
Aujourd’hui je n’ai plus de frissons dans les doigts, le bras est toujours bien gonflé mais j’espère être vite remis pour pouvoir participer à la coupe de France à Valloire Galibier dans 3 semaines car je compte bien défendre ma 12ième place et même rentrer dans le top 10.

Commentaires fermés sur MEGAVALANCHE de l’Alpe d’huez 2013

__

Pas encore de commentaire.